Le cinéma de Tietie007.

Le cinéma de Tietie007.

GAS-OIL, LA RENCONTRE ENTRE JEAN GABIN ET MICHEL AUDIARD.

 

Gas-Oil est un film de Gilles Grangier, sorti en 1955, avec Jean Gabin et Jeanne Moreau

 


 

qui vont filer doux sur des dialogues de Michel Audiard. C'est d'ailleurs la première collaboration entre les deux hommes, qui en appela d'autres, comme avec Gilles Grangier avec qui l'acteur tourna pas moins de 12 films. Jean Gabin, qui était revenu sur le devant de la scène, l'année précédente avec Touchez pas au Grisbi, joue ici le rôle d'un camionneur en butte à un trio de truands parisiens interprétés par Roger Hanin, Jean-Marie Rivière et Bob Ingarao.

 


 

Gilles Grangier fait partie de ces réalisateurs populaires de l'après-guerre, narrant la vie de la France profonde,  celle qui se lève tôt,

 


 

dure au mal, aimant la bonne chair

 


 

et le petit ballon de rouge.

 


 

Le cinéma de Grangier, sans prétention, avait une dimension sociologique certaine, filmant la geste du peuple français dans les 30 Glorieuses, dans toute sa diversité qu'incarnait les nombreux seconds rôles du cinéma français de l'époque, comme Robert Dalban,

 


 

Marcel Peres,

 


 

Marcel Bozzuffi.

 


 

ou Jean-Marie Rivière, futur directeur du Paradis Latin, à Paris.

 


 

Mais ce Gas-Oil, où s'opposent un Jean Gabin quinquagénaire,

 


 

et le jeune Roger Hanin,

 


 

avec une Ginette Leclerc, veuve joyeuse qui essaie d'attendrir notre Jeannot,

 


 

s'ouvre aussi sur une certaine modernité, qui prend le visage de la jeune institutrice jouée par Jeanne Moreau, ci-dessous sponsorisée par Pernod et Martini,

 


 

future égérie de la Nouvelle Vague, qui a tant détestée le cinéma de Grangier, et qui dans son couple, assez mal assorti, avec Gabin,

 


 

amène une forme de légèreté qui amène une touche de modernité à ce bréviaire de la France profonde, une transition entre les charentaises confortables du Gabin et les ballerines élégantes de Jeanne.

 


 

Gas-Oil n'est pas un chef d'oeuvre, mais un film populaire, qui incarne une certaine qualité à la française, avec Jeanne Moreau qui amène un zeste de modernité dans ce film d'une facture très classique.

 




02/03/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres