Le cinéma de Tietie007.

Le cinéma de Tietie007.

DES MECHANTS QUI ONT FAIT LE SUCCES DE 007.

 

Depuis le maléfique Docteur No, en 1963, nos James Bond ont ferraillé contre des gros vilains oscillant entre des super-braqueurs style Goldfinger, qui voulait piller l'or de la Réserve Fédérale américaine de Fort Worth

 


 

ou des potentiels "Maîtres du Monde", comme le Hugo Drax de Moonraker, joué par l'inquiétant Michael Lonsdale.

 


 

Cette dernière catégorie collectionne les meilleurs gros vilains, je pense à Curt Jurgens dans L'Espion qui m'aimait, dans le rôle de Stromberg,

 


 

ou au diabolique Zorin, interprété par Christopher Walken dans Dangereusement Vôtre.

 


 

Sous l'ère Timothy Dalton, Pierce Brosnan ou Daniel Craig, les méchants s'étaient sécularisés, surfant sur l'actualité de l'époque, ici un Robert Davi en chef d'un cartel colombien de type Escobar, dans Licence to Kill

 


 

là un magnat de la presse comme Elliot Carver, dans Demin ne meurt jamais

 


 

ou le nord-coréen Zao dans "Meurs un autre jour". 

Dans les trois derniers James Bond, Daniel Craig combattait des grosses crapules  qui étaient malgré tout très "réalistes", le dernier opus, Spectre, qui sort mercredi prochain en France, va renouer avec les "Maîtres du Monde" mégalomanes, en la personne d'Ernst Stavro Blofeld, vieil ennemi de Bond, vu pour la dernière fois en 1971, dans Les diamants sont éternels. 44 ans plus tard, les retrouvailles entre les deux meilleurs ennemis pourraient être explosives !

 


 

 

 

 

 

 



07/11/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres