Le cinéma de Tietie007.

Le cinéma de Tietie007.

007


BONS BAISERS DE RUSSIE.

 

Un deuxième opus qui se réfère au premier Dr No, avec une référence au maléfique docteur et avec la présence, au tout début, d'Eunice Gayson, première James Bond Girls, déjà présente dans le premier.

 


 

Un titre curieux que ce "Bons baisers de Russie", puisque 90 % de l'action se passe à Istanbul ! D'ailleurs, ce Bond ressemble plutôt à un film publicitaire pour vanter les mérites de la ville turque, qui nous fait visiter les charmes de la cité des 3 empires, de citerne à Sainte-Sophie, visités par Bond.

 


 

 

L'histoire commence à Venise, avec un match échiquéen opposant Kronsteen à Adams, 


le champion russe, 

 


 

étant en fait un agent du SPECTRE.

 

Kronsteen va d'ailleurs, juste après la rencontre, prendre ses ordres auprès du big boss, mystérieux satrape cajolant un chat blanc.

 


Est présente à cette réunio, l'ancien chef du KGB, le numéro 3 de l'organisation, 

 


 

une vieille bique aigrie, qui va recruter un blond tueur en la personne de Robert Shaw, le futur pêcheur des "Dents de la Mer".

 


 

 

La harpie au double foyer met au parfum le blondinet, 

 


 

et engagea une donzelle pour séduire 007.

 


 

James Bond, fourni par M, en gadgets divers et variés, 

 


 

se ramène à Istanbul sous l'oeil de l'auguste Churchill,

 


 

en collaborant avec Kerim Bay, cacique turc interprété par Pedro Armendariz, qui jouait les mexicains de service dans le western américain. Un Kerim qui peut se faire parfois sniper, 

 


 

face  à l'affiche "Call me Bwana" !

 

Après quelques agapes entre James et Daniela "spectre" Bianchi sur le Bosphore,  

 


 

Bond va séduire la  blonde envoyée par le SPECTRE  et contrôler le blondinet tueur dans un train en direction de Belgrade !

 


 

En résumé, un des plus mauvais James Bond, avec la N°3 du SPECTRE carrément  ridicule !!

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 


16/02/2016
0 Poster un commentaire

JAMES BOND CONTRE DR NO.

 

En 1962, James Bond contre Dr No narrait les aventures de l'agent 007, interprété par Sean Connery.  Les clés du succès de la nouvelle franchise s'articuleront toujours autour de quelques axes immuables. Des espions élégants comme notre héros, 

 


 

ou Jack Lord, premier Félix Leiter, l'agent de la CIA, et futur détective de la série "Hawaï, police d'état", 

 


 

qui ne daignent pas montrer leur viril torse, 

 


 

des jeunes femmes affriolantes, comme Eunice Gayson, première James Bond Girls de l'histoire, 

 


 

golfeuse émérite, 

 


 

sans oublier, évidemment, la sculpturale Ursula Andress

 


 

qui tape la discute avec James, sur la plage.

 


 

Mais James ne serait rien sans son alter-ego maléfique, ce mystérieux Docteur No,  qui diligente des assassinats, envoie des araignées venimeuses à notre 007, 

 


 

terrorise ses séides dans son antre, 

 


 

super-vilain mystérieux, 

 


 

qui se révélera comme un membre du SPECTRE, 

 


 

 

organisation criminelle internationale capable de s'en prendre aux 2 super-puissances. Ce Docteur No, sur son île, où il a édifié un complexe atomique, voulait s'en prendre à la base spatiale américaine de Cap Canaveral

 


 

mais au péril de sa vie, 

 


 

007 fera capoter les noirs desseins du mégalomane chinois et finira dans une barque, dans la mer des Caraïbes, avec Ursula ! (Quelle chance ...).

 


 

Nous retrouverons l'organisation du SPECTRE dans le deuxième opus de la franchise, Bons Baisers de Russie.

 


 


15/02/2016
0 Poster un commentaire